Courbe d'attracteurs chaotiques :)

Soyez le premier à donner votre avis sur cette source.

Vue 7 683 fois - Téléchargée 665 fois

Description

Catégorie Experts ... pas tant pour le niveau de programmation, qui reste modeste, mais plus par la faute du concept, qui lui hehe remonte le niveau, et rend le code bien plus dur a commenter...

Les courbes d'attraction chaotiques représentent dans une dimension voulue (ie 1 dimension, 2 dimensions, 3 dimensions ou meme pourquoi pas 2.741 dimensions) un objet fractal. Pour ceux à qui le nom "fractal" ne fait pas "tilt" essayez de trouver des infos sur "Sierpinsky" ou "Mandelbrot".

Les particularités de ces attracteurs en font des objets de grande valeur (hehe) : chaque attracteur est unique, chaque attracteur possède une dimension fractale définie... et surtout : il peut etre représenté, quelque soit sa dimension, dans un plan 2D (alias plan quadratique)

Ce qui fait que (dans le code que je vous présente au moins) nous pouvons représenter une fractale en 1, 2, 3 jusqu'à 3.99 dimensions (les nombres décimaux fonctionnent, évidemment)

Désolé pour ceux qui s'y attendaient : la capture n'est pas la sortie directe du programme, c'est la sortie directe du programme colorée en bleu dans PhotoShop :) je précise d'ailleurs qu'une telle fractale est rare a trouver, la plupart de celles qui sortent sont asymétriques... question de chance.

Source / Exemple :


'Le principe de l'attracteur : on définit un nombre d'itérations pour lequel on va _
modifier les positions de deux points (x et y) a partir des paramètres de la fractale _
l'intensité dans le déplacement pour chaque paramètre est donnée par l'exposant _
de Lyapunov, a savoir un produit de logarithmes :)

Conclusion :


Les limites des paramètres :

1<Prev<10
1<nMax
1<oMax
1<=D<4

Valà

Codes Sources

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 14 décembre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2012

Non pas de problème :)...

Mes maths remontent à des années lumières et à cette époque bénie on écrivait plein de chose différemment...

La lettre D, et r.... C'est juste pour être sûr que tu nous parles bien de la même chose dans le tableau. Donc au final je ne l'ai pas si mal interprété ce tableau :) même si je suis loin d'avoir tout capté... Là encore c'est un problème d'échelle.


madbob
Messages postés
285
Date d'inscription
mercredi 20 août 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
13 février 2005

Ok, on va essayer de tirer ca au clair :)

Le chaos : "Entre le chaos et l'ordre, en quelque sorte, il n'y a qu'une histoire d'echelle" (Vlad2i, 'Physics and Matter', puf 1967)

En ce qui concerne les marges, la notation américaine t'embete peut etre, alors 0+0.001 signifie un nombre compris entre 0 et +0.001 :)

Le plus dur maintenant : Dimension. Il s'agit de dimensions FRACTALES, a savoir de dimensions non entières (pas comme 2D ou 3D, mais plutot 2.775864D)
Après, que l'on nomme R ou D ou Yiuiuh la valeur dans l'equation logistique, ....

En espérant ne pas briser la poesie hehe
Vlad
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 14 décembre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2012

Restons alors dans la poésie, si tu me le permets... Les pendules version Alice et Dali, je kif... Et ton dernier commentaire ne manque pas d'intérêt.

C'est quand même étrange... Dans l'univers, le chaos est partout mais les marques visible (ce qui reste apparent) c'est l'organisation de la matière en système "non chaotique". Un peu comme le contraste matière/néant on ne peut pas nier l'existance ni de l'un ni de l'autre.

Sans vouloir excuser mon ignorance, je ne comprend pas l'idée de la notation de L= 0+0.001... qui de toute façon donnera 0.001..., que tu reprends dans ton tableau... Le 0+... me perturbe...

Il y a aussi un truc qui me gêne aussi , toi tu parles de dimension et le tableau parle de r...

Rien d'inquiétant comme tu peux le lire :)

Bon bin bonne journée
@+
madbob
Messages postés
285
Date d'inscription
mercredi 20 août 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
13 février 2005

Keskeucé poetique... hehe

Le chaos est inimitable, sinon ce ne serait plus du chaos
On ne peut pas créer qqch d'imprévisible, mais on sait très bien créer des algorithmes imprédictibles, ce qui est très différent mais tout aussi efficace. Par imprédictible, on entend que sa sortie n'est pas cyclique ni linéaire... ca ne veut pas dire chaotique... mais ca s'en rapproche.

Pour les "courbes gracieuses" je ne sais pas si j'ai expliqué : c'est le mouvement d'un pendule (fractal), d'où les courbes :)

Moins elles sont régulières, plus l'effet est saisissant
Du moins c'est ce que j'en vois

Vlad
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 14 décembre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2012

Il me semble que tu attaches autant d'importance à l'hesthétique qu'à la performance d'où ma sugestion concernant le tableau (c'est la seule véritable idée), et c'est ce qui à motivé ma réponse.

Ahhh... mais quelquepart finalement le chaos en équation ne devient-il pas prévisible... En tout cas c'est une partie du sens que donne ces courbes gracieuses (construites au grés de l'apparition des pixels à l'écran).

Tant de choses à faire et si peu de temps...

Bon continuation
madbob


PS :
L'outil pour la mise en forme des courriers est vraiment trés chaotique hehehehe ;-))))
Afficher les 15 commentaires

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes et codes sources.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.