Bug entre fwrite et OpenPictureDialog

Signaler
Messages postés
140
Date d'inscription
mercredi 28 avril 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2005
-
Messages postés
140
Date d'inscription
mercredi 28 avril 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2005
-
Bonjour,
Je developpe sous BorlandC++Builder6.
Une parti de mon code sauvegarde des données dans un fichier sur disque avec les fonctions : fopen,fwrite,fclose
Jusque là tous se passe bien.

Le code suivant me pose un problème :
OpenPictureDialog->Execute();
Il n'y a rien d'autre, je ne touche à aucune variable et lance aucune autre fonction.

Si j'entre dans la OpenPictureDialog et que j'en sort, tout ce passe bien.

Mais si j'entre dans la OpenPictureDialog et que je sélèctionne un fichier, ma fonction de sauvegarde ne fonctionne plus :
fopen ne fait pas d'erreur (==1)
fwrite ne fait pas d'erreur (==1)
fclose ne fait pas d'erreur (==1)
Et pourtant, mon fichier ne se crée plus du tout ????

J'ai fait un test avec OpenDialog même punition ...

Je ne vous cache pas que j'ai besoin d'un petit coup de main pour résoudre ce problème.
A voir également:

2 réponses

Messages postés
2676
Date d'inscription
vendredi 28 juin 2002
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2016
24
salut

utilise les apis CreateFile,WriteFile et CloseHandle de l'api windows puisque OpenPictureDialog doit surement appeler aussi une api...

sinon pas d'idées...

voilà

ShareVB
Messages postés
140
Date d'inscription
mercredi 28 avril 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2005

Bonjour,

Je te remercie de ta reponse.
C'est une bonne idée, mais je ne suis pas très chaud.
Ma sauvegarde de fichier fonctionnant bien, elle me permet de sauvegarder des structures complexes de manière simple.
Je pense que je vais perdre beaucoup de temps à recoder avec les API, sans garanti d'un bon fonctionnement.

Je cherche plutôt une solution sur mon OpenPictureDialog.
Dans le pire des cas, je peux reprogrammer PictureDialog.
Il doit bien exister ces ressources sur le Net.
Mais je préfère m'assurer qu'il n'y a pas une solution plus simple.