CodeS-SourceS
Rechercher un code, un tuto, une réponse

Module C# COM+ pour IIS

Septembre 2017


Intégration de module C# COM+ pour IIS



Mode opératoire


Pour intégrer un module COM+ , il faut

Créer un projet de bibliothèque de classes publiques


Le nom de la bibliothèque de classe doit correspondre au nom de l'espace de nom du projet.

Configurer l'Assembly

Générer les clés avec l'utilitaire sn


Il s'agit de modifier ou d'ajouter des attributs dans le fichier AssemblyInfo.cs de votre projet.

L'attribut le plus important est AssemblyKeyFile. Il s'agit de signer l'Assembly. c'est obligatoire.
La signature de l'Assembly permet de garantir l'authenticité du contenu de l'Assembly et que ce contenu n'a pas été modifié après que l'Assembly est été signé.
Pour ce faire, le SDK du framework .Net possède un utilitaire sn.exe qui génère une paire de clef publique et privée permettant de signer votre Assembly.

Ecrire la paire de clefs dans le binDebug du projet


A l'aide l'invite de commande dans le répertoire de votre projet, dans le binDebug écrire la commande suivant:
sn -k Monprojet.key

sn = Strong Name Utility
k = génère une nouvelle paire de clef et l'ecrit dans le fichier de sortie ex: Monprojet.key


Elle permet d'écrire la paire de clef dans Monprojet.key.
Un fichier .key est crée et contient deux clés privée et publique. La clé privée signe l'Assembly et doit rester secrète.

Signer l'Assembly


Pour signer l'Assembly il faut écrire ceci [assembly: AssemblyKeyFile("Monprojet.key")] dans le fichier assembly. Il faut donner le chemin de génération exacte de la clé. Ici il est dans le répertoire bin.

On obtient un Assembly COM+ signé.

Générer un GUID


Le GUID (Global Unique Identifier) est un nombre unique de 128 bits affecté à un objet lors de sa création. Il est utilisé pour identifier la dll ou chaque composant dans la base de registre

Pour générer un GUID aller dans le menu outils/create guid.
Dans le fichier AssemblyInfo.cs, faire clic droit + coller. On obtient l'identifiant unique.
Ecrire le GUID sous ce format : [assembly: Guid("7444A8B9-4F4F-4703-B300-73826D83EE17")] donne une clé pour l'installation dans le registre

Publication pour COM Interop


Il ne faut pas oublier la publication pour COM Interop.
Dans propriété du projet choisir "Propriétés de configuration/ inscrire pour COM Interop" = true qui permet de générer les fichier type TLB qui génére une biliothèque des types défini dans l'assembly.

Compiler


Rien de particulier à préciser ici

Inscrire l'Assembly dans le registre du système


Dans le binDebug de votre projet, exécuter la commande suivante :
regasm Monprojet.dll /tlb :Monprojet.tlb /verbose

On obtient les messages suivants si la commande a réussi :
« les types sont enregistrés
le type de la classe publique créé dans le projet est exporté.
Assembly exporté dans Monprojet.tlb et le type library est enregistré. »

et dans bindebug : les fichiers .dll et .pdb.

Le regasm lit les métadonnées c'est-à-dire les informations descriptives des Types et Classes publiques. Il permet d'inscrire l'Assembly et les classes concernées au registre ce qui permet à l'objet COM de créer des instances des classes figurant dans l'assembly en toute transparence
/tlb [:typeLibFile] génère, à partir de l'assembly spécifié, une bibliothèque de types comportant les définitions des types accessibles définis dans l'assembly.
/verbose Spécifie le mode documenté ; affiche la liste de tous les assemblys référencés pour lesquels une bibliothèque de types doit être générée, en cas de spécification avec l'option /tlb.

EXEMPLE: Créer une interfaceclient sous ASP pour appeler le COM+


Classe publique
using System;
using System.IO;

namespace biblio
{
    /// <summary>
    /// Description résumée de Class1.
    /// </summary>
    public class Classxml
    {
        public Classxml()//Constructeur
        {
            //
            // TODO : ajoutez ici la logique du constructeur
            //
        }
        public string writeHello()// Méthode publique
        {
            return("XMLExplore: Hello world 01");
        }

        ~Classxml() // destructor
        {

        }
    }
}


Page ASP
<%@ Language=VBScript %>
<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.0 Transitional//EN">
<html>
    <head>
        <title></title>
        <meta name="GENERATOR" content="Microsoft Visual Studio .NET 7.1">
        <meta name="vs_targetSchema" content="http://schemas.microsoft.com/intellisense/ie5">
    </head>
    <body>
        <%
        dim obj
        set obj=CreateObject("biblio.Classxml")

        response.Write obj.writeHello
        %>
    </body>
</html>


Fichier AssemblyInfo.cs
using System.Reflection;
using System.Runtime.CompilerServices;
using System.Runtime.InteropServices;

//
// Les informations générales relatives à un assembly dépendent de 
// l'ensemble d'attributs suivant. Pour modifier les informations
// associées à un assembly, changez les valeurs de ces attributs.
//
[assembly: AssemblyTitle("")]
[assembly: AssemblyDescription("")]
[assembly: AssemblyConfiguration("")]
[assembly: AssemblyCompany("")]
[assembly: AssemblyProduct("")]
[assembly: AssemblyCopyright("")]
[assembly: AssemblyTrademark("")]
[assembly: AssemblyCulture("")] 

//
// Les informations de version pour un assembly se composent des quatre valeurs suivantes :
//
// Version principale
// Version secondaire 
// Numéro de build
// Révision
[assembly: AssemblyKeyFile("biblio.key")]
// Vous pouvez spécifier toutes les valeurs ou indiquer des numéros de révision et de build par défaut 
// en utilisant '*', comme ci-dessous :

[assembly: AssemblyVersion("1.2.*")]

//{994F4F21-0583-4302-A55F-6D82F2A8000C}

[assembly: Guid("994F4F21-0583-4302-A55F-6D82F2A8000C")]
//
// Pour signer votre assembly, vous devez spécifier la clé à utiliser. Consultez 
// la documentation Microsoft .NET Framework pour plus d'informations sur la signature d'un assembly.
//
// Utilisez les attributs ci-dessous pour contrôler la clé utilisée lors de la signature. 
//
// Remarques : 
// (*) Si aucune clé n'est spécifiée, l'assembly n'est pas signé.
// (*) KeyName fait référence à une clé installée dans le fournisseur de
// services cryptographiques (CSP) de votre ordinateur. KeyFile fait référence à un fichier qui contient
// une clé.
// (*) Si les valeurs de KeyFile et de KeyName sont spécifiées, le 
// traitement suivant se produit :
// (1) Si KeyName se trouve dans le CSP, la clé est utilisée.
// (2) Si KeyName n'existe pas mais que KeyFile existe, la clé 
// de KeyFile est installée dans le CSP et utilisée.
// (*) Pour créer KeyFile, vous pouvez utiliser l'utilitaire sn.exe (Strong Name, Nom fort).
// Lors de la spécification de KeyFile, son emplacement doit être
// relatif au répertoire de sortie du projet qui est
// %Project Directory%obj<configuration>. Par exemple, si votre KeyFile se trouve
// dans le répertoire du projet, vous devez spécifier l'attribut 
// AssemblyKeyFile sous la forme [assembly: AssemblyKeyFile("....mykey.snk")]
// (*) DelaySign (signature différée) est une option avancée. Pour plus d'informations, consultez la
// documentation Microsoft .NET Framework.
//
[assembly: AssemblyDelaySign(false)]

[assembly: AssemblyKeyName("")]



Ce code génère un composant binaire qui ne peut être copier.
on obtient un composant serveur qui permet de faire le lien entre le serveur IIS et une DLL; cet outil de communication permet d'accéder à une DLL installée sur un serveur IIS. La paire de clé permet d'authentifier l'origine du contenu de l'assembly et certifié que le contenu de l'assembly n'a pas été corrompu.

MERCI DE ME DONNER VOS AVIS ET REMARQUES!

A voir également

Publié par cs_DIDI75.
Ce document intitulé «  Module C# COM+ pour IIS  » issu de CodeS-SourceS (codes-sources.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis
Parser XML pour C#
C# et GNU PG (GPG)