RÉSOLUTION TOTALE DES MATRICES AVEC FONCTIONNELLES OU ÉQUATIONS INDÉTERMINÉES AS

Signaler
Messages postés
79
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2011
-
Messages postés
79
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2011
-
Messages postés
79
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2011
2
J'avou que je me suis embalé un peu vite... pourtant le début semblait prometteur avec les rappels sur les matrices avec l'énonciation des fondamentaux pour leurs utilisations en réseaux neuronaux (et oui un joueur d'échec intelligent qui se fait pas avoir 2 fois par la même technique c'est pas mal)

Magré quelques bonnes choses on arrive souvant sur des élucubrations énormes (et oui quand on veut énoncer une théorie faudrait dans un premier temps la démontrer... et peut être même commencer par te renseigner un peu plus sur les choses qui te dérange dans les théories actuelles car elles sont démontrables elles...)

J'ai beaucoup aimé le fait que "ta source" contient autant de commentaires et d'annexes car pour ma part je pense que Codes-Sources a plus un but d'apprentissage pour débutants et expères (domage que la rubrique niveau soit souvant si mal renseigné) afin que les lecteurs puissent réutiliser personnellement ce qu'ils ont appris et non faire juste un copier/coller sans comprendre ce qu'ils utilisent (et malheureusement aujourd'hui même les "expères" en arrivent là...domage)

J'ai mis "ta source" car on ne peut même pas appeler ça une source... et oui on a une belle base documentaire (malheureusement bourrée d'ineptie) avec quelques lignes de codes mais qui n'ont aucun but...

Enfin pour tenter d'être un peu constructif (malgré que ces 2 "sources" n'ont pas leur place ici d'après moi du fais de leur inexactitude et qu'il n'y a aucune source à proprement parler) voici quelques idées sur ce sujet :

- d'abord sur son but : ici tu ne cherche pas à créer un adversaire IA mais belle et bien connaître toute les possibilités de jeu (je commence par donner car défini tout le reste)

- du fait du rappel précédent tu créés donc une base de donnée de taille infini car les joueurs peuvent créer une boucle de jeu infini... donc au lieux de prévoir tout les jeux possibles il est plus judicieux de prévoir tout les plateaux possibles qui eux sont limités et de les ranger dans un arbre (qui pourrait-être pondéré par exemple par le facteur chance_de_gagner)

- afin de définir tout ces plateaux il serait judicieux de faire comme suit :
* les 2 couleurs étant au début de jeu en parfaite symétrie et donc ayant les mêmes possibilités de plateaux durant celui-ci nous commençons par ne considérer qu'une couleur sur le plateau
* pour chaque pièce nous définissons toute les positions possibles sur l'échiquier sans tenir compte des autres pièces
* nous superposons les résultats optenus pour chaque pièce afin d'optenir un plateau d'une couleur, et en cas de superposition de pièce la création d'un plateau pour chaque cas possible... nous optenons ainsi tout les plateau possible pour 1 couleur (vous me direz à ce stade c'est bien beau mais on se fait manger des pièces durant le jeu... oui et il suffit de condidérer que chaque pièce à 2 états, soit vivant, soit mangé... ce qui créé une multitude d'autre plateau... donc autant s'en soucier une fois toute les pièce en jeu et vous alez comprendre pourquoi sur l'étape suivante)
* on inverse tout les résultats afin d'optenir tout les plateau de l'autre couleur (c'est à dire autant de résultat mais inverser... ça sera utile pour les superposer dans l'étape suivante)
* on superpose les plateaux des 2 couleurs... et en cas de superposition de pièces nous créons 2 plateaux : un avec le pion noir et l'autre avec le pion blanc
* maintenant nous avons tout les plateaux possibles avec tout les pions, hormis les cas de superposition où des pièces on déjà disparu... maintenant sur chacun de ces plateau chaque pions (hormis les rois) peuvent avoir l'état vivant ou mangé donnant ainsi toute les possibilité de plateau

(je viens de remarquer un petit truc : oui cas spécial pour les rois qui en cas de superposition son forcément les survivant donc ça élimine déjà quelques plateaux ce qui n'est pas déplaisant :D)

* maintenant reste à faire un arbre exploitant ces résultat... et il serait encore une fois judicieux de de rechercher tout les plateaux gagnant pour chaque couleur et de commencer les arbres de là afin de pouvoir donner une pondération aux branches... (l'arbre pouvant être près construit durant la recherche de plateaux)

Cette technique à l'avantage d'être fini et de donner toute les possibilité même les plus improbable sans tombé dans de possible boucle infini...
La réalisabilité d'un telle projet n'étant pas si farfelu grâce à nos moyen actuel... mais retirerai tout l'attrait du jeu d'échec vu qu'il deviendra un jeu prévisible...



Bon après tout ça je ne sais plus ce qu'était le sujet de départ mais j'espère que la lecture était bonne lol^^
Messages postés
180
Date d'inscription
mercredi 22 décembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2012
2
J'imagine que c'est le fruit d'une soirée bien arrosée entre potaches !!!!
Messages postés
159
Date d'inscription
lundi 13 juin 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2009

Tout ce blabla n'a pas de sens (et ce n'est pas une incapacité de compréhension, je suis mathématicien...)
Messages postés
159
Date d'inscription
lundi 13 juin 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2009

Je rappelle que selon Pierre de Fermat(1601-1665) << Au contraire, il est impossible de partager soit un cube en deux cubes soit un bicarré en deux bicarrés, soit en général une puissance quelconque supérieure au carré en deux puissances de même degré; j'en ai découvert une démonstration véritablement merveilleuse que cette marge esttrop étroite pour contenir>>
confère Pour la Science - les génies de la science - Riemann pp 46 e la preuve serait fondée sur l'analyse de la courbe elliptique de la forme y^2 = x.(x-a).(x+b^p) nommée courbe de Hellegouarch-Frey et prouvé par Andrew Wiles prof. théorie algébrique des nombres à l'Institute for Advanced Study de Princeton. p.47
Soit que la relation: x^n + y^n = z^n avec x,y,z, étant trois nombres entiers et n>2 est impossible et donc fausse !!!!!

Je pense pour m'a part qu'ils se trompent et que ce théorème est faux, aussi je me propose de faire un programme qui par tentatives démontrera la non validité de ce théorème !!!!!
Car je rappelle que dire que l'on peut faire la bissection d'un angle et non sa trissection sont incorrectes du point d vue logique car,
le fait de scinder un angle est une méthode algorithmique où plus simplement une procédure itérative que l'on applique !!!!!
Car découper un angle de 1/3 de degrés en deux me parait équivalent méthodologiquement à diviser 6 fois un angle de 9 degrés !!!!!
Sans tenir compte du résultat final de la procédure qui dépend évidemment des objets ou grandeurs que l'on utilise !!!!!

-------------------------------------------------------------------------

Rien que pour ça tu perds toute crédibilité ! Visiblement, tu n'as jamais fait de théorie des nombres un peu avancée...
Afficher les 6 commentaires