CHARGEMENT D'UNE DLL SANS DLL

Signaler
Messages postés
390
Date d'inscription
vendredi 18 juin 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2009
-
DelphiCool
Messages postés
455
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 mars 2009
-
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://codes-sources.commentcamarche.net/source/40813-chargement-d-une-dll-sans-dll

DelphiCool
Messages postés
455
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 mars 2009

Oui c'est possible
J'en ai fait un, en trouvant un source sur le forum
cirec
Messages postés
3808
Date d'inscription
vendredi 23 juillet 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 janvier 2020
35
Non non non

un hook sans DLL c'est possible
DelphiCool
Messages postés
455
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 mars 2009

Et bien j'ai essayer de faire une dll de hook.
Mais sans succes.
C'est plus compliqué que je ne le pensait.
J'essaye encore et je vous dirai.

Par contre.
Pour compliquer un peu la vie d'un cracker, vous pouvez mettre votre routine de cryptage ou de vérification dans la pseudo dll.
flo160fr
Messages postés
162
Date d'inscription
dimanche 19 novembre 2000
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2009

"Comme ça, fini les dlls orphelines après la désinstallation d'une applications."
=> Si tu programme correctement ton installateur/désinstallateur, il ne reste pas de DLL orphelines normallement XD...
antubis
Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 1 juillet 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
23 décembre 2006

Le concept est novateur, c'est certain, mais en tant que débutant, j'avoue ne pas bien comprendre l'intérêt de scinder les fonctions d'une application en simulant une dll fantôme pour celà, alors que ces mêmes fonctionnalités sont efectivement incluses au sein même de l'exe.

L'intérêt d'une "vraie" dll n'est-il pas, entre autre d'éviter de surcharger l'application qui l'appelle avec des fonctionnalités pas toutes utiles d'office pour l'utilisateur, et donc de sauvegarder des ressources système si celui-ci n'en n'a pas l'usage ?

Si ces mêmes fonctions se retrouvent au sein de l'exécutable, où est exactement la différence entre les "déclarer comme dans une dll" et les immplémenter directement et simplement dans le programme ? Le contenu de l'exe doit logiquement se charger en intégralité en mémoire à l'exécution, code de la "dll" compris, est-ce que je me trompe ?

Ces questions sont là uniquement dans un but auto-didactique, il n'y a ici aucune critique du code en lui-même, je tiens à le préciser.