FLAMBAGE D'UNE TIGE

Signaler
Messages postés
536
Date d'inscription
mercredi 27 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2008
-
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 29 janvier 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
29 janvier 2007
-
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://codes-sources.commentcamarche.net/source/38993-flambage-d-une-tige

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 29 janvier 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
29 janvier 2007

Bonjour,

Je suis tombé sur votre article lors d'une recherche de clapet d'ouverture taré par tige de flambage au lieu de ressort.
Ca ressembe à un piston avec ses joints (segments d'étanchéité) sur lequel pour la pression qui comprime la tige de flambage jusqu'à à pliure définitive de la tige qui provoque le coulissement du piston pour ouvrir un passage pour le fluide sous pression.

Je ne sais pas si il existe un fabriquant pour ce type de "soupape" en France.

En suite, je n'ai aucune idée de la variation de la longueur avant la rupture de la tige (pliage sans retour) car étant spécialiste en disque de rupture, je pensais utiliser la flexibilité de la membrane plate s'appuyant sur un disque rigide lui-même maintenu par la tge de flambage.
S'il la variation de la tige avnt "rupture" est inférieur à la flexibilité de ma membrane, je pensais faire un equipement de retenu de pression, 100% étanche jusqu'à la rupture de la tige (pliure), en espérant que la valeur de flambage puisse être industriellement paramètrable et réalisable.

Pour information, les diamètres de disque (passage de fluide en cas de surpression) démarrent à DN25mmm jusqu'à DN150 voire plus. Les pressions des plus basses de 0,2Barg (selon les diamètres), jusqu'à 300-400 barg ou plus.

Je suis à votre disposition pour toutes suggestions.

Merci à tous et chapeau pour traiter des sujets aussi pointu.

Cordialement,

Patrice TANG
Pour avoir une idée de ce qu'est un disque de rupture (organe de sécurité en cas de pression excessive): www.disques-rupture.com
Messages postés
1138
Date d'inscription
mardi 10 juin 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2009
3
ben c'est un algorithme d'integration d'ODE a pas adaptatif,
donc le pas dt change en fonction du système.
La relation est dans ODE.c avec des #define pour chaque coefficient
Messages postés
3006
Date d'inscription
dimanche 14 avril 2002
Statut
Membre
Dernière intervention
31 décembre 2008

Dommage.

Pure curiosité: est-ce que tu as déterminé le pas de temps maximum en fonction de la raideur de ressort la plus élevée de ton système? Pour une euler, j'ai en tête que c'est qq ch dans le goût de dt <= 1/K (avec K le plus grand k). C'est assez trash, puisque si tu doubles le k le plus grand, tu dois faire deux fois plus de calculs :/. Bon, ce que j'ai dit ici n'est peut-être pas fiable, mais c'est ce que j'ai en mémoire. Pour le reste, ça m'intéresse si tu as la relation pour un RK 4-5 :).
Messages postés
1138
Date d'inscription
mardi 10 juin 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2009
3
Ben j'ai jamais fait les calculs, ils étaiant trop compliqués.
Comme tu le dis bien aux ordres inférieurs c'est facile ...
Donc j'ai copié "bêtement" les coefficients.
Messages postés
3006
Date d'inscription
dimanche 14 avril 2002
Statut
Membre
Dernière intervention
31 décembre 2008

Quelle productivité, j'adore tes codes ^^. Enfin, plutôt les résultats et les discussions qui suivent, j'ai pas lu ton code en l'occurrence (viens de me lever).

T'en es où dans tes études d'ailleurs? Il me semble que je t'avais déjà demandé, mais bon.

Soit dit en passant, tu dis que tu utilises runge kutta; ben ça m'intéresserait assez fort si tu avais un document sous la main qui en explique l'origine mathématique. Parce que j'ai déjà trouvé des preuves pour RK d'ordre 1 et 2 (pas trop compliqué à comprendre), mais j'en n'ai pas trouvé pour l'ordre 4-5, et j'arrive pas à le faire moi-même. Quant aux formules, ça c'est facile à trouver, c'est pas la peine ;). Merci d'avance :).
Messages postés
573
Date d'inscription
samedi 16 novembre 2002
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2008

La modélisation par des ressorts est loin d'etre réaliste quand meme.
Si tu prends un élément surfacique et que tu calcules l'énergie qu'il recoit en fonction des déplacements de ses noeuds, tu n'auras certainement pas les memes résultats avec des ressorts et en utilisant des formules théoriques solides de mécanique (cf éléments finis), meme en choisissant judicieusement de constantes de raideurs.


Avec le travail que tu as accomplis sur les matrices, ton niveau en programmation et un cours de FEM, tu pourrais faire un petit soft de calcul d'éléments finis (méthode de minimisation énergétique tres élégante et efficace) ;) !
Messages postés
1138
Date d'inscription
mardi 10 juin 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2009
3
Pour le jeu de la vie, il suffit d'aller sur wikipédia
pour avoir les info. de base

En fait je modélise une tige (ton cable de clavier par exemple)
par un réseau de ressorts (les points noirs sur les screenshots
sont des petites masses et les traits bleu sont les ressorts)
Apres il faut "faire" touner tout ce petit monde suivant
le principe m.a=Fn donc je resoud une grande équation
différentielle avec une méthode de Runge-Kutta.

Apres je cherche à mettre en évidence un phénomène qui est
le suivant :
quand on comprime progressivement un tige horizontal sur
les cotés, alors pour des petites pressions, la tige reste
horizontale. Pour des plus grandes pressions, on voit que la
tige se tord (elle fait des zizags).
C'est ce que l'on appelle le flambage.

Cette simulation permet de voir que la modélisation d'une tige
par de petits ressorts n'est pas totalement stupide, cependant
elle est très simple.
Messages postés
536
Date d'inscription
mercredi 27 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2008

lol, le jeu de la vie, c'est en fait un truc automatique. Je connais pas le principe exact mais c'est dans un tableau, un point est une vie, si ce point a 2 points a coté, alors il vit sinon il meurt et c'est une boucle, parfois on arrive a des formes statiques marrantes, des fois c'est le gros bordel lol.
Messages postés
746
Date d'inscription
vendredi 17 juin 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
23 mai 2007
7
C'est vrai que les codes de JCDjcd sont toujours très bizarre, mais rendent très bien ^^. Le jeu de la vie sur un tore, je sais toujours pas ce qu'est le jeu de la vie, mais c'est mon économiseur d'écran maintenant ^^.
Messages postés
6535
Date d'inscription
lundi 16 décembre 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 août 2010
7
J'aime bien tes codes
J'y comprends rien mais j'aime bien le résultat final
Messages postés
746
Date d'inscription
vendredi 17 juin 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
23 mai 2007
7
Oui j'ai l'impression que des fois, le serveur craque... Va t-il encore falloir déménager de serveur ?
Messages postés
536
Date d'inscription
mercredi 27 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2008

bah, moi je parle de mes cours de SI, donc rien d'exptionnel sur les materiaux ...
et puis c'est moi ou cppfrance et clubic ont de gros problemes de serveurs ?
Messages postés
1138
Date d'inscription
mardi 10 juin 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2009
3
ha mais j'ai aucun cours moi, c'est juste
comme ca une simulation ...
une structure parfaite et une compression
parfaitement horizontal ca n'existe pas,
mais dans la simulation ca peut exister.
C'est pour cela que je fais gigoter la tige
pour être plus proche de la réalité
Messages postés
536
Date d'inscription
mercredi 27 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2008

exact je sais oui, d'ailleur, je me suis toujours posé la question du role des vibrations dans le flambage, y aurait-il flambage si il n'y en avait pas (dans une structure parfaite bien sur) ?
Mes cours ne vont malheureusement pas jusque là ...
Messages postés
1138
Date d'inscription
mardi 10 juin 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2009
3
Justement à 18 secondes c'est le flambage, la tige rigide n'est plus
une position d'équilibre stable, donc la tige se tord.
C'est très physique se phénomène ... suffit de prendre le cable
de ton clavier !

Les tremblemants sont provoqués. Toute à droite je mets des petites
ocsilations (haute frequence) pour tester la structure. C'est juste
pour l'agiter un peu, pour voir le flambage justement. Mais
ce n'est pas elles qui sont à l'origine du flambage.
Provoquer de petites agitations permet de voir tout les degrés
de libertés offerts à la tige, sinon la symétrie du réseau pourrait
fausser le flambage.
Messages postés
536
Date d'inscription
mercredi 27 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2008

Oui la simulation est correcte jusqu'a 18 secondes, aprés c'est fantaisiste lol :-D
D'ailleur, je comprend pas pourquoi tes points de droite tremblent, tu ne fixes pas leurs coordonées ?
Messages postés
1138
Date d'inscription
mardi 10 juin 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2009
3
Oui mais il est facile de simuler la cassage des ressorts suivant
une tension maximale, auquel cas la tige se casserait.

Cependant le flambage c'est le deplacement perpendiculaire à la contraine, et ca cette simulation le montre très bien, donc
il y a bien flambage de la tige.
Peut-etre qu'il y a d'autres types de flambages, mais celui-ci
en est un, donc je pense que le titre est correct.
Messages postés
536
Date d'inscription
mercredi 27 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2008

Bonjour, l'elasticité d'un matériau n'est pas linéaire suivant la contrainte, et puis à partir d'un certain effort (suffit de voir l'alongement entre 2 points) ça casse ...
Domage qu'on puisse pas faire le test pour avoir une zone de striction sans avoir a recompiler.

En conclusion, je ne pense pas que tu puisses parler de flambage d'une tige car tu ne traite qu'un des aspects (mais quand meme d'une belle manière ;-). Bonne continuation