[debutant]Les pointeur [Résolu]

Signaler
Messages postés
24
Date d'inscription
lundi 30 mai 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2005
-
Messages postés
2448
Date d'inscription
samedi 21 février 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 janvier 2010
-
Bonjour



Suite a un de mes autres messages j'ai quelques question sur les pointeurs



1/Un pointeur represente bien une adresse d'une autre fonction ? Donc que designe ceci :

char *tab[100];



2/Soit txt un tableau (char txt[100])

char *ptr = txt;

ptr contien quoi ? l'integralite de txt ?



3/if(*ptr == ' ') donc si la position actuel de ptr est un espace le
programe rentre dans la boucle ? Mais alors ptr++ incremente ptr
de 1 mais comment savoir que c'est la position de ptr dans la chaine
txt ou ce que represente l'adresse de ptr



4/tab[i] = ptr; ptr contiens alors la position du mot mais comment ca
se fait que le mot qui suivent ne figure pas dans cette chaine ??



Je suis vraiment debutant donc pas la tete et je ne cherche qu'a comprendre



PS: voila le bout de code avec les pointeurs :



for(int j = 0; j < strlen(txt); j++)

{

if(*ptr == ' ')

{

*ptr = 0;

ptr++;

tab[i] = ptr;

i++;

j++;

}

ptr++;

}

22 réponses

Messages postés
6535
Date d'inscription
lundi 16 décembre 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 août 2010
7
& donne l'adresse tou simplement. Tout langage suffisamment proche
de la machine dispose forcément de la notion de pointeur à mon sens,
c'est une traduction transparente de l'adressage indirect du langage
machine. Quand on utilise un pointeur en C on sait comment cela sera
traduit (même si on a pas besoin de le savoir en fait, ca permet quand
même d'optimiser). Moi ca m'a beaucoup aidé les pointeurs le jour ou
j'ai voulu commencer l'assembleur
Messages postés
2448
Date d'inscription
samedi 21 février 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 janvier 2010
17
oui mais j'espere en avoir besoin un jour dans mon apprentissage pour comprendre leur focntionnement
merci pour votre aide

"n'est pas mort ce qui semble a jamais dormir et en d'etrange temps meme la mort peut mourrir"