Suppression de ligne vide dans textbox [Résolu]

Signaler
Messages postés
44
Date d'inscription
lundi 24 novembre 2003
Statut
Membre
Dernière intervention
28 mars 2008
-
Messages postés
14008
Date d'inscription
samedi 29 décembre 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 août 2015
-
###TITEUF###
;) >:)
Bonjour,
étant débutant en VB comme tout le monde un jour, je suis à la recherche d'une solution simple me permettant dans une textbox multiligne, de supprimer les lignes vides

Avoir au départ
Toto
tutu

popo
papa

pour au final avoir dans une autre textbox en cliquant sur un boutton

toto
tutu
popo
papa

Merci d'avance pour votre réponse.
A+

3 réponses

Messages postés
3140
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2019
23
    Dim i As Integer
    Dim x As Integer
    

    If Right$(Text1.Text, 2) <> vbCrLf Then Text1.Text = Text1.Text & vbCrLf

    Text2 = ""
    For i = 1 To Len(Text1)
        x = InStr(i, Text1.Text, vbCrLf)
        If x > 0 Then
           If x - i > 0 Then
              Text2 = Text2 & Mid$(Text1.Text, i, x + 2 - i)
              End If
           i = x + 1
           End If
        Next


Daniel
3
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Codes Sources 216 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
3140
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2019
23
plus simple:

Text2.Text = Replace(Text1.Text, vbCrLf & vbCrLf, vbCrLf)

Daniel
Messages postés
14008
Date d'inscription
samedi 29 décembre 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 août 2015
66
Explication :
Chaque ligne se termine par un vbCrLf (standard)
Si tu as une ligne vide, c'est qu'il y a deux vbCrLf qui se suivent, normal.
La dernière fonction proposée par Gobillot (et qui est la bonne), remplacera dans tout ton texte les doubles vbCrLf par des simples vbCrLf, ce qui aura pour effet de supprimer la ligne vide.

Vala
Jack
NB : Je ne répondrai pas aux messages privés

Le savoir est la seule matière qui s'accroit quand on la partage. (Socrate)