Merci Ph.Kahn ! Pardon à Martine, et à nos enfants pour la puce dans le cul. [Résolu]

Messages postés
273
Date d'inscription
samedi 13 juin 2009
Dernière intervention
18 avril 2015
- - Dernière réponse : Caribensila
Messages postés
2684
Date d'inscription
jeudi 15 janvier 2004
Dernière intervention
26 juillet 2018
- 13 juin 2013 à 19:36
Vous pensez peut-être que c'est pas l'endroit pour publier ceci, oh, que si!

1977 : dans mon tout p’it appart, avec ma bande de potes (Pierre, Jean-Marc, Yo, Giton …), et ma copine Martine, je/on délirait sur une annonce entendue à la radio:
‘.. un jeune homme nommé Bill Gates à adapté sur des « sortes » d’ordinateurs un langage informatique simple appelé basic : MBASIC. Il permet de faire de vrais programmes presque comme des gros. Ils fonctionnent sur des « micro-ordinateurs » avec des « micro-processeurs » 8 bits qui fonctionnent à la vitesse extraordinaire de 1.2 Mhz. Il permettent d’adresser 64 k de mémoire …
Et je m’écrie (sans déc) « hey les gars, vous vous rendez-compte, le mec là, si y se d.. bien, il peut dominer le monde ». Tous ils m’ont regardé et se sont foutus de ma g.., Jusqu’à la fin de la soirée je fus la risée de tous.

1979 : avec les mêmes potes et Manu, et bien sûr Martine, on faisait tourner des carrés et des cubes (sin(x)/cos(y) en MBASIC sur - sais plus (TO7 ou zx80 ou les deux) Pierre (futur archi) dictait les formules et moi je programmais. (Bill Gates toujours là).
Et devant une calculette TI52 ou 4 (80 pas de prog), qui était là je m’écrie : « Vous voyez les mecs, cette calculette, elle va s’améliorer, ce sera un vrai ordinateur, de plus en plus puissant, on finira par en faire un talkie-walkie ou un téléphone, pourquoi-pas, on y mettra aussi des données personnelles, de plus en plus, de santé qui permettront de « sauver des vies » les médecins, pompiers … pourront connaître les allergies des gens, et ça deviendra indispensable, on pourra payer, peut-être passer des frontières, on miniaturisera tout cela, on l’aura dans la poche ou autour du cou, les écrans seront des tableaux, partout, tu seras aux chiottes, au bas du cadre il y aura un clavier dessiné, écran, comm, infos, tout avec la boule que t’auras dans la poche… « ouaw tu délires », c’est vrai on délirait bien, tu pourras tout faire avec et çà deviendra même indispensable, puis obligatoire !
Et encore une fois je fus la risée de la soirée mais alors là bien !!!

1980: avec les mêmes potes et Martine, mais elle, elle commence à vraiment faire la gueule, car j’ai fait une folie, et un peu dans son dos, j’ai pris un crédit, 21500 frs ! Sais plus la durée, quasi la ruine. Mais y a un Kaypro, 64K Ram 2,4 Mhz, CP/M, de vrais langages : MBASIC, SBASIC, CBASIC, ASM, MACRO-ASM, DBASE, Lotus123, Framework, .... un debug, … et j’achète TP !!! le premier pascal, qu’un prof de math français, Philippe Kahn, …
Avec les potes et faisait de plus en plus de prog, surtout moi, je passais des heures dans les chiottes à potasser les commandes CP/M, le pascal … le C (beurk), mes soirées, nuits, AND, OR, XOR, pointeurs, tris et autres bTree, et Martine qui ràle.

1982 : Bill Gates, qui est omniprésent, nicke IBM et lance son DOS, et la çà explose. La mort des Z80, Z8000, et c’est les 8088, 8086, des XT en kit, des cartes de Taiwan pas chères, l’achat de mes premiers chips 64K… Pauvre Martine !

1984 : turbo pascal, object, héritages, … Mais Bill n’est pas content, turbo pascal est mieux que ses compilateurs. Il « paraitrait » (je ne veux pas avoir de procès au cul avec Bill), que lors d’une réunions sur un terrain de basket, Bill et ses potes seraient venus avec des tee-shirt marqués « delete phillip »

198? Apple fait faillite, Steve Jobs se fait renflouer par Bill, qui devient donc actionnaire majoritaire. Apple c’est donc Bill aussi.

1990 : liquiation de la boîte ou je bossais (rien à voir avec l’info), chômage. Maintenant l’info c’est plus pour le fun, tu vas en vivre. Mais pas de diplôme, j’étais ouvrier, disons contremaître, mais pas crédible pour un job en info. Y étaient tous vraiment nuls. J’essaye l’AFPA, super. Quelques méthodes, Merise, SAL, et l’AS/400. 2ème révélation après le pascal. Je ne saurais remercier assez les formateurs AFPA 1991.

1993 : delphi 1, 2, .. 5 j’ai encore investi et alors là je m’éclate, mais pour le fun, le boulot c’est le 400.

2013 : tous les potes on des pc, phone, même Martine à un portable. Nos petits enfants à 4 ans sont nourris avec OuiOui et autres TroTro, C’est la guerre éco sur l’info, la comm, Bill est de plus en plus présent, il était le seul avant l’arrivée de Google. Nous, on est pisté partout, mais vraiment partout, par des cookies, des virus, dehors filmés, caméras, reconnaissance faciale, payement par phone, on y est.
Moi je cours, continue là dedans, je ne sais rien faire d’autre et j’aime çà, et j’ai contribué, à mon petit niveau à construire toute cette merde. Dans mes jobs , je vois et j’entends ce qu’on nous prépare : indentification, payements, localisation, tout par phone, tout.
Ce monde j’ai (un peu) contribué à le créer, et maintenant j’en ai honte. Je ne suis pas fier de voir le résultat, de ce que je laisse à mes enfants et petits-e, et j’ai peur. La puce dans le cul, on y est, je ne sais pas comment elle va rentrer mais elle sera là bientôt, on y arrive, elle est là et Bill et/ou un ou deux autres s’en occupent déjà.
Continuons le raisonnement de 1977, car on y est presque, sauf qu’elle est pas encore dans le cul ou juste à titre expérimental, il y a déjà quelques expériences en Espagne, USA et sans doute ailleurs, de pose d’implants. La « dernière » guerre n’aura pas besoin d’être militaire, elle ne pourrait être qu’économique et informatique. Il y a déjà de moins en moins de sociétés, fusions, acquisitions, délocalisation, concentration, naturellement il n’en restera qu’une avec le temps. C’est comme tu mets de l’huile dans l’eau, tu remues, tu auras des milliers de gouttes, tu laisse reposer, les petites gouttes sont absorbées par les grosses, et il n’y en aura plus qu’une grosse, idem les planètes. Cà s’appelle la gravité.
Et une seule société qui contrôle tout, plus de pays (ou un seul), plus de guerre de frontière, plus de compétition, la machine organise tout le monde, réparti les richesses. En somme une dictature mondiale. Je suis désolé mais on y court. (rassurez-vous Bill et ses potes sont toujours là). Vivement que Jésus revienne.

Ap 13:16 Elle fait qu'on impose à tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, une marque sur la main droite ou sur le front,
Ap 13:17 et que personne ne puisse acheter ni vendre sans avoir la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom.

Voilà, j’avais un coup de blues ce soir. Martine est en vacances 8 jours avec 3 copines et moi tout seul je bosse. Mais qu’est-ce que je fous encore là-dedans ?

solilog
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
2233
Date d'inscription
mardi 10 décembre 2002
Dernière intervention
15 décembre 2014
3
Merci
Sortir de chez soi avec un corps artificiel n' est pas pour demain mais les dérives se font sentir de plus en plus (il n' y a qu' à regarder les dernières nouvelles d' espionage USA/Chine, compte Facebook etc ...) ...
À vouloir se faciliter la vie, on se rend dépendent de tellement de choses qui finissent par nous contrôler (il y a toute une économie derrière tout ça) qu' on devrait créer une journée internationale sans technologie!

C' est pas pour ça qu' on va se dégouter de la programmation car comme c' est très bien dit dans OnePiece (attention, grosse référence), un bateau n' est pas dangereux en soit, c' est ceux qui l' utilisent qui peuvent l' être (remplacer le mot "bateau" par "technologie") !

a+

PS: J' ai retrouvé un vieux portable Toshiba (intel 286) 2 couleurs et là, on se dit:
- putain, dans 40 ans les core i7 seront beaucoup moins puissants que les puces dans ma machine à café connectée à internet pour télécharger les dernières nouveautés de dosage des arômes!


Composants Cindy pour Delphi
Faites une donation.

Dire « Merci » 3

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Codes Sources 98 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de cs_MAURICIO
Messages postés
641
Date d'inscription
dimanche 13 août 2006
Dernière intervention
13 décembre 2018
0
Merci
Salut Solilog!

Et oui, on est de la même génération!
Je vois que tu as un gros coup de blues!

ça fait longtemps que je l'ai eu celui là, moi je programmais des machines industrielles avec des TO5 et des Z80 dans des armoires blindées car IBM nous foutait déjà dans la "merd..." en ne communicant pas ses vrais caractéristiques de machines...

Je croyais qu'en me recyclant dans le management et les relations humaines, j'y trouverai un peu plus de sens.

J'ai alerté les intelligences universitaires des dérives de sociétés comme Motorola et autres fabriquants de puces. Tout le monde s'en fou! Les jeunes révoltez vous, c'est honteux ce qu'on nous prépare...

La nanotechnologie et puces espions ne sont pas de la fiction mais bien une réalité...

Allez, on est pas dupe sur ce site, mais beaucoup s'endorment sur leur clavier.
Et moi aussi...

Delphi ne crèvera pas, il est le langage ontologique des puristes du l'antique Pascal, facile et performant...

yo les amoureux
de la libre programmation pour la vie et non l'esclavage!


Jean_Jean
Commenter la réponse de cs_Jean_Jean
Messages postés
423
Date d'inscription
samedi 17 mai 2003
Dernière intervention
4 août 2018
0
Merci
Salut les gars,

Il manquait un troisième pour jouer "les Vieux de la Vieille"...

Perso, je ne suis pas du "sérail", mon métier n'ayant rien à voir ni de près ni de loin avec la programmation, l'informatique ou les technologies qui s'y rapportent.
Delphi est pour moi un pur loisir, mais plus que ça encore : c'est une fenêtre ouverte vers des horizons qui ne font pas partie de mon quotidien. On va dire ça comme ça.
Donc, "vu de l'extérieur", il me semble que toute avancée technologique modifiant profondément la manière de communiquer au sein de la (des) sociétés, n'est en soi-même jamais fondamentalement bon ni mauvais. Ça va dépendre de l'usage que l'on en fait.
Cela demande une prise de conscience des dangers de dérive bien évidemment toujours possibles.
Mais cette prise de conscience est précisément elle-même facilitée par facilité de circulation de l'information.
Il faut donc faire confiance à l'humain.
Et là, c'est plus une question de philosophie ou de politique...
Allez mes vieux gars... faut pas mollir !

J-P
Commenter la réponse de korgis
Messages postés
423
Date d'inscription
samedi 17 mai 2003
Dernière intervention
4 août 2018
0
Merci
Roooh... les répétitions (je viens de me relire) : c'est râpé pour le Renaudot !
Commenter la réponse de korgis
Messages postés
641
Date d'inscription
dimanche 13 août 2006
Dernière intervention
13 décembre 2018
0
Merci
Oui Korgis, on sait!

Mais que penser des appareils qui sont toujours en veille même lorsque tu les éteints?
Pour qu'elle raison?
C'est bien parcequ'il y a une intention derrière?

Et l'intention cachée se réfère souvent à des dérives philosophiques peu cenvenables et philantropiques!

Mais le plaisir de programmer, ça c'est du créatif!

A+

Jean_Jean
Commenter la réponse de cs_Jean_Jean
Messages postés
2684
Date d'inscription
jeudi 15 janvier 2004
Dernière intervention
26 juillet 2018
0
Merci
Salut à tous,

Moi je me dis que tant qu'on est espionné, c'est qu'aucun conflit majeur n'a eu lieu, et ça me réjouit.

Car ne soyez pas trop impatients !
Dès que deux grandes puissances auront envie de se faire la guerre, nous échapperons illico à tout espionnage ou surveillance technologique grâce aux bombes à impulsion électromagnétique (ou autres réjouissances du même genre) !
On n'aura plus que le canard du coin pour avoir des nouvelles du front, et on plantera des rutabagas au lieu de bidouiller Delphi.

Franchement, je préfère encore me sentir épié... jusque dans les chiottes si ça leur chante.
Commenter la réponse de Caribensila

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes et codes sources.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.