Base de données paradox [Résolu]

notyetadj 5 Messages postés dimanche 20 avril 2008Date d'inscription 23 février 2009 Dernière intervention - 20 févr. 2009 à 16:36 - Dernière réponse : notyetadj 5 Messages postés dimanche 20 avril 2008Date d'inscription 23 février 2009 Dernière intervention
- 23 févr. 2009 à 22:58
Salut j'ai une tache de rétro-conception d'une application développé en delphi et qui utilise paradox comme éditeur de base de données (les enregistrements sont d'extension .db)
Tout en sachant que j'ai Vista comme SE j'aimerais savoir comment je pourrait exploiter les tables de la base de données ( si possible une conversion ou importation vers access) ou même avoir les tables sous forme d'un texte pour pouvoir utiliser les noms et leurs attribut dans la modelisation

Merci d'avance ;)
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
cs_cantador 4996 Messages postés dimanche 26 février 2006Date d'inscription 27 mars 2018 Dernière intervention - 23 févr. 2009 à 17:18
+3
Utile
sinon est ce que tu peux me suggerer un outil performant de Reverse engineer..

Moi personnellement, j'utilise ErWin mais il n'est pas free..
mais il y en a beaucoup d'autres..Affaire de goût..

Une derniere chose que veut dire l'alia!!!!
l'alia, c'est une étiquette qui stocke le chemin d'accès au dossier de la base de données de la même manière que la création d'un icone sur ton bureau.

Je t'encourage à regarder les exemples de code sur CS et lire de la doc qui existe sur tous les sites internet..


En ce qui concerne le SQL et Paradox, tu peux jeter un oeil sur developppez.com..Il y a de l'info de qualité..


Je sais c'est ch..tout ça, mais on ne peut hélas pas faire plus..
il faut bosser soi-même et ne pas tout attendre du forum..
Ce n'est déjà pas si mal..
ça évite les fausses pistes et ça gagne du temps !

bon courage

cantador
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de cs_cantador
cs_cantador 4996 Messages postés dimanche 26 février 2006Date d'inscription 27 mars 2018 Dernière intervention - 23 févr. 2009 à 14:40
0
Utile
Bonjour,

mouais..bon..tu peux exporter tes tables sous excel (voir exemples de code sur le forum)
ensuite tu importes tes tables sous access..
le seul hic est que tu vas perdre les relations..
donc, tu devras les remettre sous access
une fois terminé Sous access Outils/Analyse/Documentation

Mais le mieux bien sûr est d'utiliser un outil de modélisation qui permet le Reverse Engineer directementsur les tables Paradox en se servant de l'alia de la base.

Et qui peut évidemment aussi être utilisé pour d'autres types de sgbd comme interbase, firebird, oracle, mySql, sql server etc.

Bref, un instrument indispensable à celui qui veut modéliser.

cantador
Commenter la réponse de cs_cantador
notyetadj 5 Messages postés dimanche 20 avril 2008Date d'inscription 23 février 2009 Dernière intervention - 23 févr. 2009 à 16:01
0
Utile
Bonjour
Merci pour votre reponse mais je vous avoue que je sait pas avec quelle indexation je cherche l'exemple de code
sinon est ce que tu peux me suggerer un outil performant de Reverse engineer
 Une derniere chose que veut dire l'alia!!!!

En effet c'est mon prmier stage et je me trouve confronté à un nouveau langague (Delphi) et un nouvel editeur de Bases (paradox) puisque j'ai l'ahabitude s'utiliser access pour faire une base de données , de l'appeler avec JAVA et de modeliser avec UML
donc votre aide me sera vraiment d'une utilité.

Re merci d'avance
Commenter la réponse de notyetadj
notyetadj 5 Messages postés dimanche 20 avril 2008Date d'inscription 23 février 2009 Dernière intervention - 23 févr. 2009 à 22:58
0
Utile
Merci cantandor
je vais me documenter la dessus malgré que ca va prendre beaucoup de temps

Bonne continuation
Commenter la réponse de notyetadj

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes et codes sources.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.