Vendre une appli vb

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 17 février 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2007
-
Messages postés
796
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2001
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mai 2009
-
Bonjour,


Je travaille en tant que prestataire chez un client, 3 domaines 2000 à gérer.

J'ai développé un outil automatisant la mise au domaine des pc pour les informaticiens sur site dont les caractéristiques sont :


- Changement de l'hostname selon la nomenclature de chaque domaine et
chaque sites ( selon le radical LAN, le type de chassis et le N° de
série) avec possibilité de choisir un site distant (pratique pour les
pc qui bougent de bureaux en bureaux).

- Possibilité d'afficher, de supprimer, ou de faire un reset sur les
comptes PC de l'AD avant la mise au domaine (connecté en admin local)

- Mise au domaine avec création du compte dans la bonne OU avec Netdom2000

- Sortie du domaine avec suppression du compte

- Ajout des groupes d'administration


Je l'ai fait seulement en dehors de mes heures de bureaux et avec mon
propre matos, une jurisprudence me permet de le vendre directement au
client sans passer par mon patron.


N'étant pas très commercant de nature, pensez-vous qu'un tel outils est
vendable ? Et si oui, à quel prix ou quelles conditions ?

Merci

12 réponses

Messages postés
17286
Date d'inscription
mercredi 2 janvier 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 décembre 2019
65
Tu souhaites le vendre a ton client ? (la boite chez qui tu es en prestation)

Si non, assures toi que la chose est suffisament configurable pour être utilisée sur d'autres types de parcs, d'autres config, etc

Renfield
Admin CodeS-SourceS- MVP Visual Basic
Messages postés
17286
Date d'inscription
mercredi 2 janvier 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 décembre 2019
65
a voir également le nombre d'heures passées, savoir si tu feras de la maintenance dessus, si tu le vends avec le code sources...

Renfield
Admin CodeS-SourceS- MVP Visual Basic
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 17 février 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2007

Et bien, c'est totalement destiné à mon client, avec mise à disposition des codes sources et maintenance...
Mais sans trop savoir quoi négocier, peut-etre se référer au taux horaire moyen d'un développeur basique.
Messages postés
7741
Date d'inscription
mercredi 1 septembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2014
36
Attention, vérifie bien tout de même ta jurisprudence car si même si ton soft a été développé par toi, chez toi avec tes propres outils (pas sur un logiciel dont la licence appartient à ton patron ) et pour ton usage, si c'est usage essentiel et principal pour lequel il a été développé est le cadre professionnel qui tu liais à ce moment là à ton patron (ou plus exactement à ton entreprise), ce code peut-etre tout de même considéré comme un outil développé au sein et au profit de ton entreprise. Ainsi ce code ne t'appartiendrai pas, il appartiendrai à ta société.

Je te dit ça pour avoir été témoin d'une situation identique, il y a maintenant plus de 5 ans, l'affaire etait toujours en cours devant les tribunaux, il y a encore quelques mois.

---- Sevyc64  (alias Casy) ----<hr size="2" width="100%" /># LE PARTAGE EST NOTRE FORCE #    http://aide-office-vba.monforum.com/index.php
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 17 février 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2007

Oups, cela merite eclaircissement,
C'est mon responsable (SSII) qui m'a cité cette "jurisprudence"
Messages postés
4030
Date d'inscription
mardi 13 mai 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 décembre 2008
21
Si tu réalises ton projet chez toi, avec tes outils et en dehors de ton temps de travail, vis-à-vis du client, tu n'est qu'un prestataire de plus qui lui vend un produit. Tu es alors un concurrent direct de ta propre boîte, et alors ? Si ton patron accepte, où est le problème ? Je ne vois pas pourquoi ta réalisation appartiendrait à ta société.
Mon contrat de travail précise bien que ce que je réalise pendant mes heures de boulot OU avec les outils mis à ma disposition par mon entreprise appartient à l'entreprise. Ce que je fais chez moi avec mes outils est à moi, et je peux le vendre à qui je veux.
J'entrerais juste en concurrence avec ma boîte, et çà, c'est délicat sur un plan relationnel, mais du point de vue business pur, cà se tient.

Manu
--------------------------------------------------------------------------------------------
Avant de poster un message, n'oubliez pas de consulter le reglement.
Messages postés
7668
Date d'inscription
samedi 5 novembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2014
24
Bonjour,

Moi, je prendrais le problème à l'envers (par la queue) :

J'approcherais mon entreprise et lui dirais :

"Je me sens la force d'élaborer, chez moi et avec mes outils, telle application qui est susceptible de vous intéresser.
Je vous propose de m'y mettre, mais souhaite éviter toute ambiguïté. Si vous en êtes d'accord, un échange de lettres formelles relatif à cette acceptation et aux modalités (défraiement, etc...) diverses de mise à disposition, serait le bienvenu"

Voilà tout... et voilà qui te protège de tout...
Messages postés
7741
Date d'inscription
mercredi 1 septembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2014
36
econs, je suis tout à fait d'accord avec toi, encore que le fait de concurence (déloyale ???) avec ton entreprise peut poser problème.

Par contre, si ce projet que tu fais à titre personnel est réalisé dans le but principal de réaliser un travail dans le cadre de ton entreprise la situation devient beaucoup plus ambigüe.

C'est exactement le cas de l'affaire que j'ai cité plus haut avec dans ce cas precis, une entreprise n'ayant pas les compétences d'assurer ce développement. Alors imagine lorsque c'est une SSII qui par définition, a les compétences ....

Maintenant, il est vrai que la jurisprudence existe sur ce point et le mieux est, je pense, si le projet doit concretement se réaliser, de prendre conseil auprès d'une aide juridique spécialisée afin de mettre le maximum de chance de son coté (et surtout le maximum d'arguments en cas d'attaque).

---- Sevyc64  (alias Casy) ----<hr size="2" width="100%" /># LE PARTAGE EST NOTRE FORCE #    http://aide-office-vba.monforum.com/index.php
Messages postés
7668
Date d'inscription
samedi 5 novembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2014
24
Bonjour econs, bonjour casy,

Il est certain qu'une sacrée ambiguïté peut être présente dans certains cas de figure.
Dans d'autres, la situation peut s'avérer plus complexe encore (l'application développée peut par exemple révêler le fonctionnement d'une société).

Un arrangement "a priori" (voir mon message précédent) est de nature à mettre à l'abri de toute surprise et permet même au "client" potentiel d'inclure une condition de non vente à d'autres que lui.

Mais bon...
Messages postés
4030
Date d'inscription
mardi 13 mai 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 décembre 2008
21
Yep, l'arrangement écrit lève toute ambiguité. Ou oral si tu as vraiment confiance en ta boîte, mais pas "dans le dos" de ta boîte.

Manu
--------------------------------------------------------------------------------------------
Avant de poster un message, n'oubliez pas de consulter le reglement.
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 17 février 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2007

Et bien merci pour cet echange enrichissant
Messages postés
796
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2001
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mai 2009
5
Salut ;O)

Il faut se protéger absolument.  La confiance... quand il s'agit d'argent et d'intérêt, on file souvent dans le mur.
Les paroles s'envoles, les écrits restent...  Non ?

Ceci dit, ma boîte (en Belgique) applique les tarifs suivants pour le développement pure :

Junior : 500 euros / journée de 8hrs
Senior : 700 euros / journée de 8hrs

Tout cela hors TVA qui est de 21% en Belgique.

Aussi, je suis indépendant en dehors des heures de mon boulot principal.   Et j'applique ces tarifs à l'heure si le travail ne demande que quelques heures et souvent au forfait pour des projets plus conséquents.  Il ne faut pas non plus tuer le client en comptant notre temps passé à l'heure près.  Dieu sait qu'en programmation on peut en passer du temps.

Il y a une notion commerciale qui est d'appliquer un bon compromis entre les heures prestées et le produit fini.
Le tout est de ne jamais se sentir exploité...  Mais comme tu es ton propre chef, à toi de conclure un contrat (cahier des charges) que te protégera de tout écart du client.
Il faut pouvoir faire preuve de souplesse mais aussi pouvoir rappeler à l'ordre son client.  Et toujours avec le sourire et diplomatie ;O)))

Dernière chose: une bonne communication entre parties est la clé de la réussite.  Puis 'faut bosser aussi !!!

Voilà.  Bonne chance.

Guy