CodeS-SourceS
Rechercher un code, un tuto, une réponse

Mettre de l'assembleur dans vb (fonctionne dans l'ide et en compilé)

Octobre 2017


Voilà encore une utilisation des objets légers (voirmes autres tutoriaux) : appeler du code ASM depuis VB…

Pour faire simple, nous allons nous servir des codes surles pointeurs de fonctions et plus précisément du code sur les fonctionsstdcall.
  • Nous mettrons notre code dans une variable globale à un module de type structure afin de ne pas avoir de problème de libération de ressource anticipée (causant un crash).
  • Ensuite dans une fonction d’initialisation d’un type <interface> dont la seule méthode colle aux paramètres de la fonction ASM
  • nous appellerons la fonction de construction d’un objet pour pointeur stdcall
  • Nous l’affecterons à notre fonction


= = Règles de codage ==
  • Déjà, et c’est presque inutile de le dire, on cherche à optimiser
  • Le code sera rédigé de façon de respecter la convention stdcall.
  • La fonction prend tous ses paramètres sur la pile
  • Elle les dépile avec l’instruction RET
  • L’instruction RET doit être la dernière (sauf remplissage avec NOP ou INT 3)


Il faudra le compilé pour avoir le code machine desinstructions de la fonction. Je rappelle que pour des besoins d’alignement(ajout de données dans le code), on doit ajouter des NOP entre deuxinstructions. Une instruction n’est pas sécable, elle doit rester continue.

Comment obtenir les instructions binaires d’un code (ou Csans appels externes) ?

SousVisual C++ 6

D’abord, il nous faut un projet : menu File|New puis sélectionner Win32 Application, donner un nom dans le champ ProjectName puis valider par OK. Vérifier que An Empty Project estsélectionné. Puis cliquer sur Finish.

Ensuite, il faut se mettre en Release pour avoir du codesans ajout (surtout si on veut compiler du C) : menu Build|Set ActiveProject Configuration. ChoisisserWin32 Release.

Ensuite, il faut ajouter un fichier main.cpp : menu File|Newet choisisser C++ Source File et taper main.cpp dans le champ FileName.

Dans le fichier copier ce code :

//ne sert à rien

int WinMain(longarg1,long arg2,longarg3,long arg4)

{

_asm {

//votre code sera ici

}

return 0;

}

//à remplacer par votre prototypepour mémoire, si vous souhaitez

_declspec(naked)void _stdcallMaFct(void)

{

_asm {

//ou ici suivant vos préférences

}

}

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Enfin, il faut ajouter la génération d’un fichier contenantle code ASM et le code machine en plus de la source : menu Project|Settingspuis dans l’onglet C/C++, choisir Listing Files dans la listedéroulante Category, puis dans la liste Listing File Type,choisir Assembly, Machine Code, and Source. Valider par OK.

Taper votre code dans l’un des deux emplacements prévus àcet effet.

Compiler votre code avec le menu Build|Compile main.cpp.

Dans le répertoire Release de votre répertoire deprojet, vous devez avoir un fichier main.cod

Repérer le début de votre code, chaque ligne de code doitavoir la syntaxe suivante :

Offset_codecode_machine code_asm

Offset_code est l’offset du code machinedepuis le début de la fonction. C’est un entier hexadécimal à 5 chiffres.

Code_machine sont des octets (donc par groupede deux chiffres hexadécimaux) qui doivent être dans cette ordre en mémoire etqui représentent l’instruction ASM code_asm. Il peut y avoir 6 ou7 octets.

Code_ASM est votre code ASM en texte.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

SousVisual C++ .Net

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

D’abord, il nous faut un projet : cliquer sur Nouveauprojet puis dérouler Projets C++, cliquer sur Win32et choisir Projet Win32 et donner lui un nom et valider. Dans Paramètresde l’application, cocher Projet vide et cliquer surTerminer.

Ensuite, il nous faut un fichier main.cpp. Menu Projet|Ajouterun nouvel élément. Cliquer Visual C++ et choisir FichierC++ (.cpp). Donner lui le nom main.cpp et cliquer sur Ouvrir.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Dans le fichier copier ce code :

//ne sert à rien

int WinMain(longarg1,long arg2,longarg3,long arg4)

{

_asm {

//votre code sera ici

}

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

return 0;

}

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

//à remplacer par votre prototypepour mémoire, si vous souhaitez

_declspec(naked)void _stdcallMaFct(void)

{

_asm {

//ou ici suivant vos préférences

}

}

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Ensuite, il faut se régler en Release. Menu Générer|Gestionnairede configurations…Dans Configuration de la solutionactive, choisir Release.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Enfin, il nous faut paramétrer la génération du listing.Menu Projet|Propriétés de

Dérouler C/C++. Cliquer sur Fichiers desortie. Dans la liste Sortie de l’assembleur,choisir Assembleur, code machineet source (/FAcs) puis cliquer sur Appliquer puis OK.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Taper votre code dans l’un des deux emplacements prévus àcet effet.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Vérifier que vous êtes bien dans main.cpp et qu’il estenregistrer. Compiler votre code avec le menu Générer|Compiler.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Dans le répertoire Release de votre répertoire deprojet, vous devez avoir un fichier main.cod

Repérer le début de votre code, chaque ligne de code doitavoir la syntaxe suivante :

Offset_codecode_machine code_asm

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Offset_code est l’offset du code machine depuisle début de la fonction. C’est un entier hexadécimal à 5 chiffres.

Code_machine sont des octets (donc par groupede deux chiffres hexadécimaux) qui doivent être dans cette ordre en mémoire etqui représentent l’instruction ASM code_asm. Il peut y avoir 6 ou7 octets.

Code_ASM est votre code ASM en texte.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

SousDev-C++

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Oubliez parce que ce n’est pas de l’asm normal, c’est del’asm GNU…C’est un genre spécial…

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Et après, comment fais-je pour placer ce code dans mavariable ?

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

« J’ai mon fichier main.cod . J’en faisquoi ? ».

Vous allez regrouper par groupe de 4 octets les codesmachines et ajouter autant de CC (ou 90) qu’il faut pour compléter le dernierpaquet.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Par exemple (exemple fictif) :

12 34 56 78 9A BC DE F5 10 00

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Par groupe de 4 :

12 34 56 78 ; 9A BC DE F5 ; 10 00 CC CC

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Maintenant passons au code lui-même :

Private TypeasmCode

Code(0 To <taille nécessaire - 1>) As Long

End Type

Private m_Code AsasmCode

Private m_stdfct AstypStdCallFunctionCallerStack

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Public FunctionInit() As <interface>

'on placele code

With m_CodeESP

.Code(0) = &HXXXXXXXX

‘….

.Code(n) = &H XXXXXXXX

End With

'ondemande un objet pour appeler le code ASM

Set Init = InitStdCallFunctionCallerStack(m_stdfct,VarPtr(m_Code.Code(0)))

End Function

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

<taille nécessaire-1> est le nombre de groupede 4 octets.

&HXXXXXXXX sera remplacé par chaque groupe de 4octets en remplissant en ordre inverse (convention little-endian).

Exemple : 12 34 56 78 donnera &H78563412

<interface> sera une interface définie dans unetypelib qui dérive de IUnknown et qui a une seule méthode dont leprototype correspond à celui de la fonction ASM.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Il est important de noter les points suivants :
  • Le code est contenu dans une structure et non dans un tableau, car un tableau est libérer avant les instances d’objet et donc on pourrait avoir le risque d’appeler du code qui n’est plus en mémoire et donc crash.
  • On doit impérativement définir une interface qui colle à ce qu’attend la fonction ASM pour pouvoir l’appeler de VB
  • Lorsque vous n’en avez plus besoin, faites un Set objet = Nothing. Ne le laissez pas faire à VB, ça évite les plantages aléatoires.
  • Il ne faut jamais mettre autre chose que NOP (&H90) ou INT 3 (&HCC) (et surtout pas 00) pour terminer le dernier DWORD. Ceci permet de détecter (dans le cas de INT 3) tout comportement anormal.


<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Deux exemples :

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

L’allocationde mémoire dans la pile : une façon simple de se passer de Redim (et pasforcement de Redim Preserve)

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Voilà un moyen d’optimisation des allocations dynamiques demémoire (autres que Redim Preserve). En effet, allouer de la mémoire dans lapile est nettement plus rapide pour créer un buffer que de faire un Redim ou unDim tableau qui alloue dans le tas. Le code suivant allouera dans le tas :Dim b(512) as Byte ‘ou Redim b(512)

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Je rappelle que la pile croît vers le bas. Donc pourallouer, il faut soustraire la taille demandée de ESP.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Le problème de l’allocation dans le pile est la pagination de la mémoire. Une page fait 4096 octets. Si l’on change de page ou que l’onalloue plus d’une page, il faut vérifier avec l’instruction TEST que la pageest en mémoire. Dans le cas contraire et en l’absence de TEST, on assiste à unplantage sans message de Windows.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Il faudra donc que l’on vérifie que chaque page del’allocation est bien présente. La fonction prendra un argument qui est lataille que l’on veut allouer. Il est impératif que la taille soit un multiplede 4, sinon la pile sera désalignée et plantage.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Le code d’allocation sera le suivant :

MOV ECX,[ESP + 4 * //on charge lataille d'allocation



LEA EAX,[ESP + 8 * //on chargel'adresse de la fin de la zone allouée

Probe:

CMP ECX,0x1000 //a-t-on demandé plus d'une page (4096 octets) ?

JB FinProbe //il faut tester leurs existances en mémoire



SUB ECX,0x1000 //on descend d'une page

SUB EAX,0x1000 //on retire une page la taille demandée

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

TEST [EAX * ,ECX //on teste : si la page n'est pas chargée, le

//gestionnaire de mémoire la charge

//si on ne faitpas ce test et qu'une page n'est

//pas chargée

//le code plantede façon transparente (!!!)

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

JMP Probe //on recommence

FinProbe:

SUB EAX,ECX //on met le reste < une page

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

TEST [EAX * ,ECX //on teste, si jamais on a changer de page

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

POP ECX //on récupère l'adresse de retour

MOV ESP,EAX //on place l'adresse nouvelle de la pile dans ESP

PUSH ECX //on remet l'adresse de retour

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

RET //on retourne à l'appelant

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Avec le code machine :

0003b 8b 4c 24 04 mov ecx, DWORD PTR [esp+4 *

0003f 8d 44 24 08 lea eax, DWORD PTR [esp+8 *

$Probe$8877:

00043 81 f9 00 10 00

00 cmp ecx, 4096 ; 00001000H

00049 72 0f jb SHORT $FinProbe$8878

0004b 81 e9 00 10 00

00 sub ecx, 4096 ; 00001000H

00051 2d 00 10 00 00 sub eax, 4096 ;00001000H

00056 85 08 test DWORD PTR [eax * , ecx

00058 eb e9 jmp SHORT $Probe$8877

$FinProbe$8878:

0005a 2b c1 sub eax, ecx

0005c 85 08 test DWORD PTR [eax * , ecx

0005e 59 pop ecx

0005f 8b e0 mov esp, eax

00061 51 push ecx

00062 c3 ret 0

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Attention certaines instructions sont en deux lignes.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

La désallocation est plus simple, il suffit d’ajouter lataille à désallouer à ESP. Le code sera le suivant :

POP ECX //on retirel'adresse de retour

POP EAX //on retire lenombre d'octets à désallouer

ADD ESP,EAX //on désallouel'espace dans la pile

PUSH ECX //on remetl'adresse de retour

RET

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Avec le code machine :

00063 59 pop ecx

00064 58 pop eax

00065 03 e0 add esp, eax

00067 51 push ecx

00068 c3 ret 0

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Enfin, voici un code permettant d’obtenir l’adresse de lapile (ESP) à tout instant. Cela peut servir à vérifier qu’un appel de fonctionpar objet léger laisse la pile dans son état d’origine.

MOV EAX,ESP //on copie ESP dans ECX

ADD EAX,4 //on ajoute 4pour ne pas tenir compte

//de l'adresse de retour

RET //on retourne à l'appelant

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Avec code machine :

00035 8b c4 mov eax, esp

00037 83 c0 04 add eax, 4

0003a c3 ret 0

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Cela donnera donc le code suivant :

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Private Type asmCode

Code(0 To 1) As Long

End Type

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Private TypeasmCode2

Code(0 To9) As Long

End Type

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Private m_CodeESP AsasmCode

Private m_stdfctESP As typStdCallFunctionCallerStack

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Private m_CodeAlloc As asmCode2

Private m_stdfctAlloc As typStdCallFunctionCallerStack

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Private m_CodeFree AsasmCode

Private m_stdfctFree As typStdCallFunctionCallerStack

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

'crée un objet qui permet derécupérer ESP

Public FunctionInitIGetESPStack() As ICallLongVoid

'on placele code

With m_CodeESP

.Code(0) = &HC083C48B

.Code(1) = &HCCCCC304

End With

'ondemande un objet pour appeler le code ASM

Set InitIGetESPStack =InitStdCallFunctionCallerStack(m_stdfctESP, VarPtr(m_CodeESP.Code(0)))

End Function

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

'crée un objet qui permetd'allouer de la mémoire dans la pile

Public FunctionInitIAllocStack() As ICallLong1Long

'on placele code

With m_CodeAlloc

.Code(0) = &H4244C8B

.Code(1) = &H824448D

.Code(2) = &H1000F981

.Code(3) = &HF720000

.Code(4) = &H1000E981

.Code(5) = &H2D0000

.Code(6) = &H85000010

.Code(7) = &H2BE9EB08

.Code(8) = &H590885C1

.Code(9) = &HC351E08B

EndWith

'on demande un objet pour appeler le code ASM

Set InitIAllocStack = InitStdCallFunctionCallerStack(m_stdfctAlloc,VarPtr(m_CodeAlloc.Code(0)))

End Function

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

'crée un objet qui permet dedésallouer de la mémoire dans la pile

Public FunctionInitIFreeStack() As ICallLong1Long

'on placele code

With m_CodeFree

.Code(0) = &HE0035859

.Code(1) = &HCCCCC351

End With

'ondemande un objet pour appeler le code ASM

Set InitIFreeStack =InitStdCallFunctionCallerStack(m_stdfctFree, VarPtr(m_CodeFree.Code(0)))

End Function

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

L’appelde l’instruction CPUID

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

L’instruction CPUID permet d’obtenir certaines infos sur leCPU de votre PC. Lorsque EAX vaut 0 avant CPUID, il renvoie une chaîneauthentifiant la marque du processeur. Lorsque EAX vaut 1, CPUID renvoie laversion du processeur.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

On peut stocker toutes ces infos dans une structure que l’onpassera en paramètre.

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

On aura le code suivant :

/*

typedefstruct {

char VendorID[12 * ;

unsigned long ProcessorSignature;

unsigned long MiscInfo;

}CPUINFO,*LPCPUINFO;
  • /


//_declspec(naked) void _stdcall GetCpuInfo(LPCPUINFOlpInfo);

_asm {

push ebx //on doittoujours sauvegarder EBX

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

xor eax,eax //CPUID 0

cpuid

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

mov eax,[esp + 8 * //on récupèrel'adresse de la structure

mov [eax * ,ebx //on les 4 DWORDde l'ID vendeur

mov [eax + 4 * ,edx

mov [eax + 8 * ,ecx

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

mov eax,1 //CPUID 1

cpuid

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

mov ecx,[esp + 8 * //on récupèrel'adresse de la structure

mov [ecx + 12 * ,eax //on récupère les infos

mov [ecx + 16 * ,ebx

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

pop ebx //on restaureEBX

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

ret 4

}



On aura le fichier ODL suivant :

[

helpstring("Bibliothèquede CPUID"),

uuid(A1AA8AB4-7839-4A21-B374-74B4307EA1C2)


library libCPUID {

importlib("stdole2.tlb");

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

typedef struct {

unsigned char VendorID[12 * ;

long ProcessorSignature;

long MiscInfo;

} CPUINFO;



[

helpstring("Interface pourCPUID"),

uuid(B359BF14-2A1A-4ABF-826F-4CF90C067D7F),odl


interfaceICpuID: stdole.IUnknown {

void GetCPUInfo([in,out * CPUINFO*lpInfo);

}

}

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

On aura le code VB suivant :

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Private Type asmCode

Code(0 To 9) As Long

End Type

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Private m_Code As asmCode

Private m_stdfct As typStdCallFunctionCallerStack

<!--[if !supportEmptyParas * --> <!--[endif]-->

Public FunctionInitCPUID() As ICpuID

'on placele code

With m_Code

.Code(0) =&HFC03353

.Code(1) =&H24448BA2

.Code(2) =&H89188908

.Code(3) =&H48890450

.Code(4) =&H1B808

.Code(5) =&HA20F0000

.Code(6) =&H8244C8B

.Code(7) =&H890C4189

.Code(8) =&HC25B1059

.Code(9) =&HCCCC0004

End With

'on demande un objet pour appeler le code ASM

Set InitCPUID = InitStdCallFunctionCallerStack(m_stdfct,VarPtr(m_Code.Code(0)))

End Function

Adresse d'origine

A voir également

Publié par ShareVB.
Ce document intitulé «  Mettre de l'assembleur dans vb (fonctionne dans l'ide et en compilé)  » issu de CodeS-SourceS (codes-sources.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.
Différence entre "byref" et "byval" (Pour VB6 ou VBA)
Fournir des fonctions callbacks autres que stdcall